Bloodisland

Bienvenue sur le forum du serveur!


    Histoire effrayante...

    Partagez

    Vahin

    Messages : 36
    Date d'inscription : 17/10/2013

    Histoire effrayante...

    Message  Vahin le Jeu 17 Oct - 20:40

    Herobrine (première partie)





    Bonjour, je m’appelle Steve. Je vis seul dans ma ferme située dans le royaume de Craftin.
    Je suis du genre plutôt débrouillard. J’aime la pêche, la chasse et ne supporte pas de devoir aller miner mais j’y suis bien obligé.
    Si je vous écris tout cela, c’est pour vous montrer comment ma vie fut simple avant ce que je dus endurer, car il m’arriva l’une des expériences des plus désagréables et des plus effrayante.

    Petit, on vous racontait toujours des histoires qui faisaient peur pour vous interdire d’aller dans certains endroits ou de faire des bêtises. Et bien moi, j’ai vécu une de ces histoires.
    Parmi ces fameux récits, il y en avait toujours une qui terrifiait plus que les autres les enfants et parfois même les adultes qui la lisaient. Vous l’aurez deviné, il s’agit de l’histoire d’Herobrine, le méchant frère de Notch. Ca nous permettait de faire la différence entre le bien et le mal. Mais arrivé un certain âge, nos parents nous expliquaient que toute cette histoire n’était qu’un mythe, et pourtant...


    Nous étions en été. Mes amis, Jim, Alex, Marc et moi-même avions décidé de partir nous reposer dans le Sud du royaume après une récolte profitable. On avait pu s’offrir de nouvelles cannes à pêche, épées et arcs.
    Nous étions partis insouciants en direction de notre terre de repos mérité.
    Tout allait pour le mieux au début. La route fut longue mais non ennuyeuse. Marc avait toujours une attitude à nous remonter le moral et le dynamisme d’Alex nous permettait de tenir jusqu’à l’arrivée.
    On passa par un marécage lugubre, puis par des champs recouverts de tournesols, ainsi que des falaises abruptes et un désert brulant. Il y avait par-ci par-là des villages dont les habitants rayonnaient de joie.

    Un jour enfin, nous arrivâmes dans le village, ce village que nous attendions tous depuis un moment. Il s’agissait d’un petit tas de maisonnettes qui parsemaient une falaise vertigineuse au dessus d’une grande plage tropicale faisant face à la douce mer du Sud.
    On arriva au crépuscule. Le soleil descendait et inondait l’eau de sa couleur chaude. Nous étions au paradis. Cependant, on s’enfonçant dans le village, un détail attira notre attention : il n’y avait aucun bruit. Les lumières des maisons étaient allumées, les bateaux semblaient prêts à partir pour emmener les pêcheurs au large le lendemain et les étalages du marché étaient sortis. Seul manquaient les villageois à l’appelle. Pas un seul n’était trouvable. On s’interrogea alors, se demandant ce qu’il était advenu d’eux. Qui allait nous loger ? Qui allait nous nourrir ?
    Gêné, on décida de s’installer dans l’une des maisons perchée sur le flanc de la falaise. Les placards contenait des de pains et quelques bols remplis d’eau. Il y avait également un livre sur la table de la pièce. C’était une sorte de journal du village.
    Après manger, on s’allongea dans les lits et le canapé que comportait l’habitat et je lu le livre qui datait de presque deux semaines avec mes trois autres amis.

    « 1er jour du mois de la constellation du creeper :
    Aujourd’hui, les poules ont pondu beaucoup d’œufs. Il a plu en début de matinée mais aucune embarcation n’a été abimée.

    2ème jour du mois de la constellation du creeper :
    Malgré un temps pluvieux, nous avons pu traire les vaches.

    3ème jour du mois de la constellation du creeper :
    Un navire a coulé en haute mer après avoir chaviré. Malheureusement, un des nôtres se trouvait dans la calle du bateau et n’a pu s’y extirper avant de mourir noyé. Nous lui offrirons un bel enterrement en souvenir de ses services.

    4ème jour du mois de la constellation du creeper :
    Deux enfants sont morts en tombant de la falaise alors qu’ils cueillaient des fleurs pour leurs parents. Nous pleurerons leur absence.

    5ème jour du mois de la constellation du creeper :
    Certains villageois commencent à se demander s’ils ne sont pas maudits. En effet, nous attrapons moins de poissons et une villageoise est morte étrangement, nous ne connaissons pas encore la cause de sa mort.

    6ème jour du mois de la constellation du creeper :
    Notre paisible village se transforme en terre maudite ! Un accident est survenu dans la réserve de poudre. L’explosion a tué une famille et détruit leur maison sans compter l’écurie et ainsi que les chevaux qui s’y trouvaient.

    7ème jour du mois de la constellation du creeper :
    Certains villageois entendent des bruits étranges provenant de la caverne. D’autres voient des lumières inquiétantes sous la mer.

    8ème jour du mois de la constellation du creeper :
    Moi qui écris ce journal, j’ai pu voir le phénomène le plus terrifiant de ma vie. Alors que j’allais nourrir les cochons, j’en vis un qui s’était échappé de l’étable. En le prenant pour le ramener dans la grange, j’ai croisé son regard qui me pétrifia de peur : ses yeux n’avaient plus de pupilles !
    Je l’ai lâché immédiatement et après s’être relevé, il courut dans tous les sens, mais ses yeux étaient redevenus normaux. Je ne sais pas si j’eu une hallucination ou si c’était bien réel mais beaucoup de villageois ont peur en ce moment.

    9ème jour du mois de la constellation du creeper :
    Un de mes amis m’a dit avoir vu la même chose que moi mais avec des moutons. Pourtant je ne lui ai rien dit sur ce qui m’était arrivé, enfin jusqu’à ce qu’il me raconte sa mésaventure.

    10ème jour du mois de la constellation du creeper :
    Une épidémie s’est déclarée au sein du village. La moitié des habitants ont succombé. Nous ne savons plus quoi faire et les bizarreries se poursuivent.

    11ème jour du mois de la constellation du creeper :
    Nos vivres s’épuisent. Nous allons être forcés de nous rendre dans la caverne où sont entreposées neuf caisses de nourriture.

    12ème jour du mois de la constellation du creeper :
    Nous ne sommes plus que six villageois. Nous n’avons plus le choix, nous allons nous enfoncer dans la grotte pour y récupérer les caisses même malgré la peur qui nous paralyse. Je laisse ce journal sur cette table espérant que quelqu’un le lira et viendra à notre secours.»


    Après la lecture de ce livre, nous ne savions plus quoi penser. Jim proposa immédiatement de partir loin de ce village. Marc proposa d’aller chercher de l’aide. Alex était toujours sous le choque. C’est alors qu’il se demanda ou étaient les corps des villageois qui avaient succombé à la maladie. Nous n’avions effectivement trouvé aucun corps. Avant que le soleil ne disparaisse totalement, on retourna le village à la recherche des corps. On n’en trouva aucun une fois de plus. Pourtant, personne à part les six derniers villageois n’avait pu les déplacer. Il y avait bien des bateaux coulés au fond du port ainsi qu’une maison détruite, mais pas un seul animal, ni même de creeper aux alentours. Le mystère devenait vraiment effrayant.

    Alors que le Soleil avait laissé place à la Lune, nous nous étions retranchés dans la maison où se trouvait le livre. On réfléchissait à la situation et tout à coup, on entendit un bruit de pas tout près de la porte. On n’osait pas aller regarder mais Jim se dévoua finalement. Il sortit lentement de la cabane épée à la main et vit ce qui faisait ce bruit. Il s’agissait juste d’un creeper que notre ami s’empressa de tuer.
    Après cette frayeur, on se mit d’accord sur le sujet. On devait aller chercher les villageois dans la grotte. De toute façon, nous n’avions plus de quoi manger et peut-être qu’ils apporteraient des réponses à nos questions.
    C’est ainsi que l’on fit la lourde erreur de s’aventurer dans la sombre et profonde grotte.
    (A suivre...)


    Dernière édition par Vahin le Jeu 17 Oct - 20:43, édité 1 fois

    Vahin

    Messages : 36
    Date d'inscription : 17/10/2013

    Re: Histoire effrayante...

    Message  Vahin le Jeu 17 Oct - 20:42

    Herobrine (deuxième partie)





    Je tenais une torche dans la main et avançais prudemment. Jim était prêt à tirer à tout moment avec son arc et Marc avançait courageusement, la lame devant lui.

    Nous entendions quelques bruits d’écoulements d’eau mais aucun son étrange et effrayant.

    Après 15 minutes de marches, on aperçut des rails et pilotis délabrés. On approchait de la réserve de nourriture. C’est alors qu’on entendit un bruit sourd. On regardait autour de nous affolé si quelqu’un ou quelque chose s’approchait, mais rien.

    Tout à coup, on entendit un gémissement. La voix venait d’une petite crevasse à peine éclairée par les torches accrochées aux murs. Alex s’approcha, méfiant et vit qu’il s’agissait d’un homme. La personne gisait sur le sol couverte de sang. Jim et moi-même nous précipitâmes afin de relever le malheureux.

    Il nous expliqua qu’il se nommait Ben puis nous demanda si l’on avait lu le journal du village. Nous avons alors répondu que l’on était venu se reposer dans ce village et que l’on avait lu ce qu’il s’y était produit ces derniers jours. L’homme nous confirma qu’il était bien l’auteur du journal et nous apprit que quelques heures après s’être retranché dans la grotte avec les autres rescapés, ils moururent un à un dans d’étranges circonstances. Un tomba dans une crevasse, un autre subit un piège oublié depuis longtemps et les derniers disparurent sans que Ben s’en aperçoive. Ainsi, il resta seul plusieurs minutes avant d’entendre un bruit assourdissant suivi d’un courant d’air qui éteignit les torches autour de lui. Il prit un bâton qui traînait par terre et le serra dans ses mains pétrifié de peur. Il vit à ce moment quelque chose de si étrange et effrayant que lorsque vous le voyez, vous ne pouvez plus courir ni même penser. En effet, il y avait à environ 8 blocs de lui deux yeux entièrement blancs qui luisaient dans le fond de la grotte privée de lumière. Avant même que Ben ne réagisse, les yeux qui le fixait disparurent. Il sentit à ce moment une douleur inqualifiable dans ses membres, comme si l’on avait lacéré sa peau. Il se précipita dans un autre couloir de la grotte hurlant de douleur. De retour à la lumière des torches, il constata avec frayeur qu’on lui avait bien déchiqueté ses bras. Il commença alors à pleurer de douleur, de peur. Il sentait son instant venir et s’allongea lentement sur le sol. C’est donc quelques heures après cette ultime attaque que l’on trouva le blessé.

    Jim portait dans sa sacoche quelques tissus qu’il appliqua délicatement sur les bras du villageois.

    Ce dernier nous indiqua le chemin menant vers le dépôt de vivres. En y arrivant, on se précipita sur les tranches de pains et l’abreuvoir. Puis, on s’assit chacun sur une pierre afin d’élaborer un plan pour sortir vivant de cet enfer. Mais Ben dit qu’il était vain de vouloir échapper à cette malédiction. En tant qu’écrivain du village, il avait accès à la bibliothèque remplit de livres parfois très anciens. Un jour, il ouvrit une sorte d’encyclopédie et lu le mythe d’Herobrine, cette histoire qu’on nous raconte enfant. Mais ce qu’il lu fut différent du récit habituel. Il décrivait clairement le monstre. Et c’est d’après cette description qu’il fut certain que la cause de nos malheurs était bien « Him ».

    C’est en prononçant ce dernier mot que le scénario se répéta. Les lumières s’éteignirent mais se rallumèrent cette fois-ci. Seulement, Ben gisait inerte sur le sol, il avait été transpercé d’une lame.
    La panique nous prît, nous, les derniers sur la liste. Affolés, on courut dans tous les sens et nous dispersâmes. Un cri surgit du silence troublé par nos pas, c’était la voix de Marc. Voyant sont corps inerte, Alex hurla qu’il était mort. La tristesse envahissait chacun de nous.
    Allions nous tous mourir ? Si c’était le cas, nous devions tout de même combattre.
    Je sortis mon épée, suivis de Jim et d’Alex. Encore, un air glacial éteignit les lumières. Je pouvais entendre Alex donner des coups d’épée dans le vide mais un seul d’entres eux attira mon attention, un coup d’épée qui avait atteint sa cible. Mais quelle était la cible ? Lançant une torche à Jim et appelant Alex qui ne répondait pas, je compris que ce fut, lui, la cible. Mon dernier ami encore vivant me le confirma en abaissant le flambeau vers le corps de la récente victime.

    Je descendis du promontoire sur lequel je mettais posté et Jim ainsi que moi avancèrent vers un autre coin de la grotte où se tenait une sorte d’atelier. Après 3 minutes de marche, on arriva dans une zone éclairée. Soudainement, Jim cria à son tour, il s’effondra sur le sol, accompagné d’une marre de sang. Mais cette fois, c’était différent, je voyais clairement une silhouette devant son corps. Etrangement, l’homme qui tenait une épée ensanglantée portait les mêmes vêtements que Ben. Je demandai alors si c’était bien lui et ce qui je vis me tua presque. Le personnage se tourna lentement vers moi avec une sorte de sourire à la bouche et cette personne était bien Ben. Mais, ses yeux étaient blancs, sans pupilles. S’agissait-il réellement du villageois censé être mort ? J’en doute fortement. Ce qui est sûr, c’est que je n’ai pas attendu pour le lui demander. Je courus aussi vite que je pu vers l’atelier qui était en vue.

    En arrivant vers la petite pièce creusée dans la grotte, je me retournai et ne vis personne. J’entrai dans la pièce et m’effondrai de fatigue, de peur et de tristesse sur le sol. Je compris alors que lutter ne servirait à rien, qu’il valait mieux « attendre son tour » et j’étais le dernier. Dans l’espoir qu’un jour on sache ce qui est advenu de ce village et ses habitants, je vous écris notre terrible aventure et vous l'énonce clairement :

    Toute légende a un fond de vérité …
    avatar
    pirimaru
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 759
    Date d'inscription : 03/02/2013
    Age : 19
    Localisation : Marne la Vallée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  pirimaru le Ven 18 Oct - 8:31

    J'ai pas le temps de tous lire, mais ton histoire à l'air interresante Smile

    Mais tu es nouveau sur le fofo ? Smile
    avatar
    louislepetit54
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 501
    Date d'inscription : 27/03/2013
    Age : 15
    Localisation : Cube de dirt enflamée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  louislepetit54 le Ven 18 Oct - 10:37

    avatar
    louislepetit54
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 501
    Date d'inscription : 27/03/2013
    Age : 15
    Localisation : Cube de dirt enflamée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  louislepetit54 le Ven 18 Oct - 10:42

    ET SURTOUT N'ESSAYER PAS DE VOIR CE QUE C'EST !!!!!
    avatar
    pirimaru
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 759
    Date d'inscription : 03/02/2013
    Age : 19
    Localisation : Marne la Vallée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  pirimaru le Ven 18 Oct - 10:59

    j'allais le faire xD
    avatar
    louislepetit54
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 501
    Date d'inscription : 27/03/2013
    Age : 15
    Localisation : Cube de dirt enflamée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  louislepetit54 le Ven 18 Oct - 11:13

    Va y si tu veux ^^ Je vous en balance d'autre (copier-coller)

    1er : qui a dit que pipix était inoffensif?
    voila l'histoire:
    Vous connaissez cette application complémentaire à Minecraft ? Pipix est un logiciel MER-VEI-LLEUX ! En effet, au lieu de se crever le cul à miner et à crafter, on peut directement avoir tout les objets ! Mais avec la nouvelle MAJ de Minecraft, l'application a carrément planté...
    En traînant sur 01net, j'ai trouvé une version 2.0 de Pipix, attendez, je vais vous copier/coller la description:

    "Après le plantage de Pipix, le groupe Pipix organisation a décidé de créer un logiciel pirate/espion nommé Pipix 2.0. Cette application gardera tous les bénéfices de base plus la possibilité de voler les comptes des autres joueurs et de les faire "buguer" pendant les parties en multijoueurs."

    Pas de téléchargement . En pesant le pour et le contre, j'ai voulu le télécharger. L'application sur mon bureau, je partis au lycée. En rentrant, je n'ouvris pas tout de suite Pipix 2.0 mais j'ouvris plutôt mon compte Minecraft et allai prévenir mes amis sur mon serveur. Je vais vous copier/coller la discussion:

    "CAYH: Hey les gens ?
    Isigny: Y'a que moi de connecté.
    CAYH: Tu te souviens de Pipix ?
    Isigny: Ce zut ! de logiciel qui m'a fait buguer mon PC au point que j'ai dû le jeter ? Alors là oui je m'en souviens très bien.
    CAYH : J'ai trouvé une version 2.0 !
    Isigny : J'ai un Linux plus que protégé ! Alors balance, j'ai pas peur é_è !
    CAYH: Attends je recherche...
    Isigny : mince, j'dois déco, on se revoit plus tard ?
    CAYH : Mouais... Allez file xD !"





    Les jours passèrent, j'étais très impatient mais je voulais absolument qu'on essaye ce pipix ensemble, donc je décidai d'attendre quelque jours avant de l'appeler.
    Seul petit détail bizarre, j'ai l'impression que l'icone "Pipix 2.0" bouge sans cesse de place sur le bureau: par exemple, hier l'icone Pipix , était à droite en haut et je suis allé manger. Quand je suis revenu, elle était à gauche en bas... enfin, j'hallucine sûrement.
    Cela fait 3 jours qu'Isigny ne s'est pas connecté, j'appelle...
    "Moi:Allô, Isigny ?
    ???:Bonjour *sanglot*
    Moi:Qui est à l'appareil ?
    ???:C'est la mère de Matthéo.
    Moi:Ah bah je crois que je me suis trompé de numéro je...
    ???: Non attendez, Isigny me dit quelque chose, je crois que c'était son pseudo dans un jeu mais je ne me souviens plus lequel..."

    Là, il y avait 2 choses qui me choquaient. Déjà, comment ça, "c'était" ? On va "positiver" et on va dire que sa mère a fermé son compte mais ce qui me choque c'est... Pourquoi sa "mère" pleure t'elle ? Là, je commence sérieusement à flipper...

    "Moi: Minecraft, non ?
    ???: Oui voilà, c'est ça...
    Moi: Est-ce-que je pourrai lui parler ?
    Mère d'Isigny: Le mieux, ce serait que vous passiez pour que je vous explique ce qui s'est passé.
    Moi: Mais je ne sais pas où vous habitez !
    Mère d'Isigny: (j'ai décidé de censurer l'adresse)
    Moi: Bon, j'arrive !"

    Je commençais à flipper, si tout allait bien, elle ne m'aurait pas dit de passer chez eux... Avec une boule dans le ventre, j'enfourchai mon vélo et fonçai chez eux. Je sonna:

    "Mère d'Isigny : Bonjour... dit-elle les larmes aux yeux
    Moi: Bonjour, tout va bien j'espère ?
    Mère d'Isigny : Non, Matthéo est mort.
    Moi : C'est... non... je...."

    Même si je ne le connaissais pas très bien, cela faisait quand même 2 ans qu'on jouait ensemble... je ne trouvai donc pas les mots. Elle m'invita tout de même à monter.

    " Mère d'Isigny: Est-ce-que cela ne vous dérangerait pas de fermer son compte Minecraft, je tiens à ce qu'on ne le contacte plus.
    Moi: Euh... Pas de problème, sa chambre est à l'étage ?
    Mère d'Isigny: Oui, après avoir fait cela, ça ne vous dérangerait pas de partir ?
    Moi: Euh... non aucun problème."

    Je montai avec de la tristesse, je venais de perdre mon meilleur ami (car j'étais un véritable associal). Mon premier réflexe fut de fermer son compte Minecraft, en 20 minutes, j'avais envoyé la demande.

    J'allais quitter la maison quand mes yeux se posèrent sur le bureau de "Matthéo". Pipix 2.0 avait été installé. Je cliquai dessus (car, c'est vrai que je ne l'avais toujours pas ouvert); 2 dossiers se sont affichés. Je cliquai sur le premier qui se nommait Isignydead.

    Une vidéo se lança, un jeune étudiant traversait la route alors qu'une voiture lui fonçait dessus. La vidéo se coupa avec un:

    " Isigny est mort, c'est dommage, non ?"

    Cette vidéo me fit plus que flipper, je tremblai à l'idée d'ouvrir le deuxième dossier; mais ma curiosité prit le dessus et direct, un gif se lança. C'était l'accident d'Isigny répété sans cesse. Au bout d'un moment, je m'évanouis et tomba sur le sol.

    A mon réveil j'étais dans un hôpital, une infirmière me dit:

    " Bonjour, si tu es ici c'est parce que tu as vu une série d'image avec des messages subliminaux. Veux-tu quelque chose pour te détendre ?
    - Je viens de perdre mon meilleur ami, j'ai pas trop le moral pour quelque chose qui pourrait me détendre.
    Après un jour sur mon lit d'hôpital à pleurer mon meilleur ami, je décidai d'allumer la télé pour me changer les idées.
    Mon sang ne fit qu'un tour lorsque j'entendis:

    " Le groupe Torsh Killer a été mis en examen pour cyber-violence . Ces pros en informatique ont crée un logiciel nommé Pipix 2.0 afin de tuer tous ceux qui le téléchargent par une géo-localisation. Ce logiciel tueur a fait 1 mort (Matthéo *******) Et 1 blessé ( Gabriel *****)"

    2eme:
    Tout réside dans un unique ascenseur parmi les 19 autres que comporte l'hôtel. Il a la même apparence que ses congénères et est également gardé par un groom en livrée qui, outre les bagages, est également garant de la vie de ceux qui se déplacent avec lui. La particularité de cette machine est d'être la seule à pouvoir descendre au dernier sous-sol de l'hôtel. Rien de bien surprenant jusque-là, si ce n'est que toutes les personnes y descendant ne reviennent jamais. Seuls les objets non-organiques tels que les montres, les bijoux ou les boucles de ceintures remontent, sans qu'une seule goutte de sang ne vienne tâcher la tapisserie impeccable posée au sol. Cet évènement morbide ne se produit cependant que si la cabine n'est occupée que par une personne seule, l'ascenseur se bloquant invariablement si plusieurs humains tentent d'accéder à l'étage en question.
    De nombreux moyens ont été mis en œuvre pour empêcher l'ascenseur de monter, mais toutes se sont soldées par un échec : poser un écriteau "en panne" (il disparaissait quelques minutes après) ou démonter le bouton ordonnant à l'ascenseur de descendre au sous-sol (il réapparaissait la nuit suivante) n'y faisait rien. Il fût un jour proposé de le démonter complètement mais cette idée fût abandonnée. Selon des experts, il était totalement impossible de lui porter atteinte sans que les murs autour ne s'effondrent, entraînant avec eux le reste du bâtiment. Comme si tout l'hôtel avait été construit avec cet ascenseur comme clé de voûte...
    Après cet échec, une enquête fut menée dans l'hôtel tout entier. C'est ainsi que les plans du bâtiment original, qui avait été totalement rénové plusieurs années auparavant, furent retrouvés. Ils permirent de découvrir que le dernier sous-sol n'était constitué que d'une seule et immense pièce vide reliée à l'ascenseur par un couloir, sans aucune autre sortie ou moyen d'accès. De nouvelles expériences furent menées en toute discrétion, un fort lobbying appuyant sur la réputation de la société propriétaire de l'hôtel, mais rien n'y fit : les corps disparaissaient avant même que les portes ne s'ouvrent, caméra à l'appui, sur un couloir plongé dans l'obscurité malgré la lumière provenant de l'ascenseur. Chose étrange selon les vidéos, on a pu remarquer que ses portes se modifiaient de l'intérieur au fur et à mesure qu'il montait. Voici une image prise juste avant qu'elles ne s'ouvrent.
    avatar
    pirimaru
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 759
    Date d'inscription : 03/02/2013
    Age : 19
    Localisation : Marne la Vallée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  pirimaru le Ven 18 Oct - 11:36

    c'est quoi ton serv ?
    avatar
    pirimaru
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 759
    Date d'inscription : 03/02/2013
    Age : 19
    Localisation : Marne la Vallée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  pirimaru le Ven 18 Oct - 11:37

    donne pas le lien de ce Pipix ca serai donné l'accès au piratage ( punis par la loi :O )
    avatar
    louislepetit54
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 501
    Date d'inscription : 27/03/2013
    Age : 15
    Localisation : Cube de dirt enflamée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  louislepetit54 le Ven 18 Oct - 14:37

    j'ai pas donner de lien et de toute facons il doit etre down. Mais de quel serv parle tu ?
    avatar
    pirimaru
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 759
    Date d'inscription : 03/02/2013
    Age : 19
    Localisation : Marne la Vallée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  pirimaru le Ven 18 Oct - 15:57

    bah de ton serv
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 737
    Date d'inscription : 02/01/2013
    Age : 27
    Localisation : Aisne

    Re: Histoire effrayante...

    Message  Admin le Ven 18 Oct - 17:13

    MDRR le deepweb n'a rien d'effrayant j'y vais souvent
    avatar
    soul
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 703
    Date d'inscription : 28/01/2013
    Age : 17

    Re: Histoire effrayante...

    Message  soul le Ven 18 Oct - 17:32

    Sur les site sadomaso xDD
    avatar
    louislepetit54
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 501
    Date d'inscription : 27/03/2013
    Age : 15
    Localisation : Cube de dirt enflamée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  louislepetit54 le Ven 18 Oct - 18:36

    Admin a écrit:MDRR le deepweb n'a rien d'effrayant j'y vais souvent
    Bienvenue au club Very Happy Very Happy 
    avatar
    louislepetit54
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 501
    Date d'inscription : 27/03/2013
    Age : 15
    Localisation : Cube de dirt enflamée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  louislepetit54 le Ven 18 Oct - 21:19

    et 2 autres c'est gratis !

    Chercher sur google images : smile.jpg, c'est trop swaggg
    Lavanville et surtout, mettez le son a fond.
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 737
    Date d'inscription : 02/01/2013
    Age : 27
    Localisation : Aisne

    Re: Histoire effrayante...

    Message  Admin le Ven 18 Oct - 21:24

    Si tu as 11ans et que va sur le deep affraid 
    avatar
    soul
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 703
    Date d'inscription : 28/01/2013
    Age : 17

    Re: Histoire effrayante...

    Message  soul le Ven 18 Oct - 21:26

    jla conais la smile.jpg j'en ai entendu parler quand j'avais 10 ans j'avais flipper ma race
    Faut avouer le deep est Huuuuum particulier
    avatar
    louislepetit54
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 501
    Date d'inscription : 27/03/2013
    Age : 15
    Localisation : Cube de dirt enflamée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  louislepetit54 le Ven 18 Oct - 21:30

    merde, me suis tromper de lanvanville, j'edit plus tard.

    Je vous en raconte une autre <3 : Ps: c'est un résumé.

    Un jour, un mec alla sur son.. nan je deconne il aller au wc en faite. Il a fais caca prout et arracha des poils de son chat qui étais entrain de bouffer de papier.
    Il prenna les poils et fabriqua un papier toilete. Son chat étais déplumé. Ensuite il aller sur son ordi, mais il a oublier de changer sa couche ! Il alla dans sa salle de bain, et prenna une couche (il essaya). Il n'en trouve pas, il décide d'appeler sa moman chérie d'amour pour aller en acheter a SuperCouche (alias S.C).Mais elle ne savait pas la quelle prendre. Il y'avais plusieurs choix : Couche au poils de chat, couche a ecran d'ordi et couche qui sentent le parfum Hugo Boss. Elle choisisas les hugo boss.

    LA SUITE DEMAIN
    Ps: c'est un avant gout et je l'est trouver tres Wtf, surtout au début. Mais ca faire plus peur apres.


    avatar
    soul
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 703
    Date d'inscription : 28/01/2013
    Age : 17

    Re: Histoire effrayante...

    Message  soul le Ven 18 Oct - 21:38

    J'trouve louis tu tape de drole de chose sur internet x)
    avatar
    louislepetit54
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 501
    Date d'inscription : 27/03/2013
    Age : 15
    Localisation : Cube de dirt enflamée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  louislepetit54 le Sam 19 Oct - 8:32

    PARTIE 2

    Apres avoir acheter ces couches qui sentent pas bon (approuve par la fédération francaise de couches) elle décida de rentrer avec les couches.Mais c'est la que l'histoire commence. Sur son ordi elle trouva google ouvert et un étais le.. pas eu le temps de voir elle s'est fais poignarder par une couche robot super assassin.

    avatar
    soul
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 703
    Date d'inscription : 28/01/2013
    Age : 17

    Re: Histoire effrayante...

    Message  soul le Sam 19 Oct - 9:09

    l'histire de l'ascenseur eest gaché car on viot pas l'ultime photo parcontre x)
    avatar
    louislepetit54
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 501
    Date d'inscription : 27/03/2013
    Age : 15
    Localisation : Cube de dirt enflamée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  louislepetit54 le Sam 19 Oct - 9:16

    Admin a écrit:Si tu as 11ans et que va sur le deep affraid 
    Muhaha et pourttant j'ai une moyenne de 16 Very Happy

    Vahin

    Messages : 36
    Date d'inscription : 17/10/2013

    Re: Histoire effrayante...

    Message  Vahin le Sam 19 Oct - 9:37

    Je ne vous connais pas mais vous connaissez tout de moi...

    Vous connaissez Starmade ?
    avatar
    soul
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 703
    Date d'inscription : 28/01/2013
    Age : 17

    Re: Histoire effrayante...

    Message  soul le Sam 19 Oct - 9:58

    Un ex-ultimatum ?
    avatar
    louislepetit54
    Helpeur
    Helpeur

    Messages : 501
    Date d'inscription : 27/03/2013
    Age : 15
    Localisation : Cube de dirt enflamée

    Re: Histoire effrayante...

    Message  louislepetit54 le Sam 19 Oct - 10:13

    bon ok j'ai inventer cette histoire. elle étais bien ? :DD

    Contenu sponsorisé

    Re: Histoire effrayante...

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 18:49